Le journal du Pli du Soleil

 Rétrospective    Les billets sur tout et rien 

 

Accueil
Journal 2005
07/07/2005
Journal 2006
14/02/2006
17/04/2006
03/05/2006
09/06/2006
05/07/2006
10/08/2006
24/10/2006
12/11/2006
Journal 2007
07/01/2007
20/01/2007
04/02/2007
26/02/2007
27/02/2007
12/03/2007
16/03/2007
19/03/2007
25/03/2007
28/03/2007
06/04/2007
25/04/2007
17/05/2007
29/05/2007
10/06/2007
21/07/2007
06/08/2007
02/09/2007
21/10/2007
26/10/2007
27/10/2007
28/10/2007
29/10/2007
01/11/2007
02/11/2007
03/11/2007
04/11/2007
05/11/2007
06/11/2007
07/11/2007
08/11/2007
09/11/2007
10/11/2007
11/11/2007
12/11/2007
13/11/2007
14/11/2007
15/11/2007
16/11/2007
17/11/2007
18/11/2007
19/11/2007
20/11/2007
21/11/2007
22/11/2007
23/11/2007
24/11/2007
25/11/2007
26/11/2007
27/11/2007
28/11/2007
29/11/2007
30/11/2007
01/12/2007
02/12/2007
03/12/2007
04/12/2007
05/12/2007
06/12/2007
07/12/2007
08/12/2007
09/12/2007
10/12/2007
11/12/2007
12/12/2007
13/12/2007
14/12/2007
15/12/2007
16/12/2007
17/12/2007
18/12/2007
19/12/2007
20/12/2007
21/12/2007
22/12/2007
23/12/2007
24/12/2007
25/12/2007
26/12/2007
27/12/2007
28/12/2007
29/12/2007
30/12/2007
31/12/2007
Journal 2008
01/01/2008
02/01/2008
03/01/2008
04/01/2008
05/01/2008
06/01/2008
13/01/2008
14/01/2008
07/01/2008
08/01/2008
09/01/2008
10/01/2008
11/01/2008
12/01/2008
15/01/2008
16/01/2008
17/01/2008
18/01/2008
19/01/2008
20/01/2008
22/01/2008
26/01/2008
27/01/2008
28/01/2008
29/01/2008
30/01/2008
31/01/2008
01/02/2008
02/02/2008
03/02/2008
04/02/2008
05/02/2008
06/02/2008
07/02/2008
10/02/2008
09/04/2008
13/04/2008
15/04/2008
20/04/2008
21/04/2008
22/04/2008
23/04/2008
24/04/2008
26/04/2008
27/04/2008
28/04/2008
29/04/2008
30/04/2008
02/05/2008
03/05/2008
05/05/2008
08/05/2008
09/05/2008
10/05/2008
11/05/2008
12/05/2008
13/05/2008
14/05/2008
15/05/2008
16/05/2008
17/05/2008
18/05/2008
19/05/2008
20/05/2008
21/05/2008
22/05/2008
23/05/2008
24/05/2008
25/05/2008
30/05/2008
31/05/2008
01/06/2008
03/06/2008
04/06/2008
06/06/2008
07/06/2008
08/06/2008
09/06/2008
09/06/2008-2
10/06/2008
11/06/2008
12/06/2008
13/06/2008
14/06/2008
15/06/2008
16/06/2008
17/06/2008
18/06/2008
19/06/2008
20/06/2008
21/06/2008
22/06/2008
23/06/2008
24/06/2008
26/06/2008
27/06/2008
27/06/2008-2
28/06/2008
29/06/2008
30/06/2008
01/07/2008
02/07/2008
03/07/2008
04/07/2008
05/07/2008
06/07/2008
07/07/2008
08/07/2008
09/07/2008
09/07/2008-2
10/07/2008
11/07/2008
12/07/2008
13/07/2008
14/07/2008
15/07/2008
16/07/2008
17/07/2008
18/07/2008
19/07/2008
20/07/2008
21/07/2008
22/07/2008
22/07/2008-2
23/07/2008
24/07/2008
25/07/2008
26/07/2008
27/07/2008
28/07/2008
29/07/2008
30/07/2008
31/07/2008
01/08/2008
02/08/2008
03/08/2008
04/08/2008
05/08/2008
06/08/2008
07/08/2008
08/08/2008
09/08/2008
10/08/2008
11/08/2008
12/08/2008
13/08/2008
14/08/2008
15/08/2008
16/08/2008
17/08/2008
18/08/2008
19/08/2008
20/08/2008
21/08/2008
22/08/2008
23/08/2008
24/08/2008
25/08/2008
26/08/2008
28/08/2008
31/08/2008
01/09/2008
02/09/2008
03/09/2008
04/09/2008
05/09/2008
06/09/2008
07/09/2008
08/09/2008
09/09/2008
10/09/2008
11/09/2008
12/09/2008
13/09/2008
14/09/2008
15/09/2008
16/09/2008
17/09/2008
18/09/2008
19/09/2008
20/09/2008
21/09/2008
22/09/2008
23/09/2008
24/09/2008
25/09/2008
26/09/2008
27/09/2008
28/09/2008
29/09/2008
30/09/2008
01/10/2008
02/10/2008
03/10/2008
15/10/2008
16/10/2008
18/10/2008
19/10/2008
20/10/2008
22/10/2008
23/10/2008
24/10/2008
25/10/2008
26/10/2008
27/10/2008
28/10/2008
29/10/2008
02/11/2008
03/11/2008
05/11/2008
06/11/2008
07/11/2008
08/11/2008
09/11/2008
10/11/2008
11/11/2008
12/11/2008
13/11/2008
14/11/2008
15/11/2008
16/11/2008
17/11/2008
18/11/2008
19/11/2008
20/11/2008
21/11/2008
22/11/2008
23/11/2008
24/11/2008
25/11/2008
27/11/2008
29/11/2008
30/11/2008
02/12/2008
03/12/2008
04/12/2008
05/12/2008
06/12/2008
07/12/2008
08/12/2008
09/12/2008
10/12/2008
11/12/2008
12/12/2008
13/12/2008
14/12/2008
15/12/2008
16/12/2008
17/12/2008
18/12/2008
19/12/2008
21/12/2008
22/12/2008
23/12/2008
24/12/2008
26/12/2008
27/12/2008
29/12/2008

 

Journal du 01/10/2008

Page précédente   Page suivante

 

 

Valki

 

Don Gio

 

Don Gio a trouvé un épi de maïs

 

aussitôt Tsiouydi est à côté de lui pour le protéger, Tristan n'aura pas le droit d'approcher. Les filles elles peuvent flairer, elles ne toucheront pas à Don Gio, il est trop bien protégé

---

 

 

Au retour de la promenade les chiens ont flairé quelque chose

---

---

 

 

Je suppose qu'il s'agit d'un oiseau mort ou d'un rongeur. Pour éviter une bagarre possible je  rappelle les chiens qui reviennent lentement, je ne pense plus à photographier! Mon intention étant d'en faire passer un maximum côté jardin puis de fermer la porte. Blue a attrapé la proie, Tristan fonce sur elle et l'attaque, elle pleure avec des piaulements de jeune chien et lâche la proie que Don Gio attrape au vol. Si je n'étais pas trop inquiète pour Blue (cela reste souvent symbolique entre elle et Tristan) je suis moins rassurée pour Don Gio. Tristan va vers lui, Don Gio reste naturel avec quelque chose qui dépasse de sa gueule, il n'a pas peur, il ne provoque pas, il ignore totalement le danger possible et, à mon grand étonnement, Tristan le frôle, fait semblant de passer par hasard, continue un peu pour sauver la face et fait demi tour en venant vers moi :  est ce que le petit est encore trop jeune? Y a-t-il une entente entre les 2 mâles? Tsiouydi était elle à proximité? je suis incapable de le dire, mon esprit ne l'a pas enregistré!

Pour le retour à la maison elle ne le quitte pas

 

---

 

 

Ualougo

 

---

 

---

 

 

Tristan

 ---

  

Blue

 

---

---

 ---

 

 

Schounga

    

---

 

 

Rumba

---

 

 

Rãvanatta

 

Les Léos

---

 

 

    

 

Tsiouydi et Téquila

---

---

---

     

 

Nostalgie

 

Nous avons fait faire un bilan de l’état de Nostalgie par le vétérinaire car nous sommes trop impliqués pour avoir une position objective.

Elle est arrivée dans la dernière ligne droite et son prochain passage chez le vétérinaire sera le dernier. En attendant, elle prend du Candilat pour ventiler son cerveau et de l’arthri-dog pour l’aider à se lever sans avoir mal au dos. C’est un médicament qui a des effets secondaires mais étant donné l’âge de Nostalgie, cela n’a pas beaucoup d’importance

 

Les animaux domestiques sont totalement dépendants de nous, ils nous subissent, nous leur imposons de vivre selon nos critères et ils deviennent ce que nous en faisons.

Avec eux, on est confronté à la vie, à la mort, à la douleur, aux joies simples…ils nous apportent beaucoup et souvent on leur donne bien peu. C’est quand ils ne sont plus là que l’on réalise la place qu’ils avaient prise par rapport à nous.

 

Leur vie étant plus courte que la notre, on peut avoir l’impression de voir notre propre vie en accéléré, il n’y a qu’un pas pour comparer la déchéance physique qui s’installe tout doucement chez le vieux chien avec notre propre futur.

 Nous avons la possibilité d’abréger la fin de vie d’un animal qui souffre mais comme pour tout choix, la décision du « bon moment » est difficile à prendre et les critères sont tellement variables d’une personne à l’autre.

 

Nostalgie n’est pas malade, son cœur est en parfait état, elle a encore une excellente audition, de belles dents  et une bonne vue mais elle est tout simplement  usée : c’est une vieille léo, elle a 11 ans !  Capucine était dans le même état à 14 ans, d’autres le sont plus tôt ! J’ai l’impression que la durée de vie de chaque organisme est génétiquement programmée, elle peut être diminuée par des maladies ou des causes externes mais elle ne peut pas durer plus longtemps naturellement à moins d'administrer beaucoup de médicaments?.

Nostalgie se rapproche de plus en plus de moi pour avoir un contact physique, elle sait encore très bien que Michel lui distribue des friandises le matin et elle gronde Dièse quand elle passe, sans aucun respect devant sa truffe. Elle monte toujours sur son canapé, quelquefois avec difficultés et elle ne veut pas qu’on l’aide. Pour en descendre elle  a élaboré un système de glissement en douceur très efficace.  Elle perd du poids, elle dort beaucoup, elle n’a plus de muscles, une fois debout, ses déplacements ressemblent à un château branlant. Elle sait encore que les besoins naturels se font dehors mais elle contrôle de moins en moins le temps pour arriver jusqu’au jardin.

Elle commence à perdre la sensibilité au bout des pattes, ses vertèbres vont se tasser et elle se paralysera du train arrière mais on n’a aucune idée du temps que cela va prendre, 1 semaine ? 1 mois, beaucoup plus ? C’est l’inconnu !!!

 

---

  

 

 

Page précédente   Page suivante

 

Copyright.© Le Pli du Soleil. Tous droits réservés